Tom Deluxx

Pour commencer, une question dite « bête », pourquoi ce pseudonyme artistique ?

Je n’ai pas vraiment de réponse, je m’appelle comme ça depuis 14 ans. C’était l’époque où la mode était du genre des noms comme « Laurent Garnier » ou autre, et moi j’ai pris ça mais ça ne veut rien dire de plus.

Artiste à la renommée internationale, tu as su prendre ta place aussi bien via tes productions que sur scène, quel est ton secret ?

Je n’ai pas vraiment de secret, je dirais faire les choses par passion d’abord. Toujours mettre en avant le rapport humain dans la musique, c’est-à-dire rencontrer des gens et établir des sortes de réseaux de gens. Avec qui on se suit ensemble et avec qui on continu de travailler ensemble, donc des relations qui durent depuis des années.

Un prochain EP en prévision annoncé depuis début mi-février, peux-tu nous en dire plus ?

Alors ouais, normalement j’ai un nouvel EP qui devrait sortir dans un mois sous un label Australien, j’ai choisi ce label car tout d’abord ce sont des amis et afin de promouvoir le lancement d’une grosse tournée d’environ 8 dates. L’EP devrait sortir fin mars, début avril avec deux inédits et un remix.

Déjà pas mal de collaborations et de remix, peux-tu nous citer d’autres artistes avec qui tu aimerais ou avec qui tu vas travailler ?

Non, franchement y a vachement de gens qui font des trucs hyper intéressants, donc c’est un peu dur de devoir piocher parmi tous ces grands artistes. Au pire si on me demandait de faire une collaboration, je ferais avec NOISIA.

Ta tournée européenne est en cours, mais quel est pour le moment ton meilleur souvenir ?

L’Australie, j’ai fait deux tournées là-bas l’an dernier. Je me sens super bien là-bas, le public est juste fou. C’est un pays où ils savent faire la fête et où les gens sont super gentils. Donc voilà, l’Australie !

Quelles sont tes inspirations musicales depuis ton début ?

Je ne sais pas vraiment, beaucoup de Rock, beaucoup de Hip-hop, quasiment pas d’électro bizarrement car à force de la jouer et de la produire au bout d’un moment tu ne l’as supporte plus. Donc voilà, mais au tout début c’était des mecs comme CARL COX, CLARK, maintenant ça serait plus des mecs comme NOISIA.

Quel est ton rêve le plus fou que tu souhaites réaliser musicalement parlant ? (En production ou sur scène)

Sur scène j’aimerais bien faire Tomorrowland.

Quelques derniers mots pour nos lecteurs de KIOSK ?

Bonne lecture, et à bientôt à La Rochelle ou ailleurs !

— Interview réalisée en 2013, à l’occasion de KIOSK #6

Où retrouver Tom Deluxx ?
FACEBOOK     –     SOUNDCLOUD