Article rédigé par

Publié le 17 Août 2016

La majorité d’entre vous le sait, nos recherches sur Google, Bing, Yahoo!, etc. produisent une consommation impressionnante de C02. Selon Google, une simple recherche équivaut à la production de 0,2 gramme de C02, chiffre réfuté par M. Wissner-Gross, chercheur à l’université d’Harvard, qui quant à lui évalue la production aux alentours de sept grammes pour la moindre requête. Dans les deux cas, cela fait mal aux coeur lorsqu’on effectue le calcul pour une journée de requêtes:

660 tonnes de C02 sont produits par jour selon les chiffres de Google
23.100 tonnes de C02 sont produits par jour selon les chiffres de M. Wissner-Gross
(calculs effectués sur une base moyenne de 3,3 milliards de recherches par jour)

À la vue de ces chiffres, beaucoup pourraient se dire qu’il est temps d’abandonner notre manie de rechercher tout et n’importe quoi sur les moteurs de recherche et de retourner aux traditions de l’ère primitive. Ne vous en faites pas, vous pouvez conserver vos appareils high-techs et poursuivre votre investigation dans les entrailles d’internet grâce en partie à Christian Kroll et à son projet Ecosia.

« Les arbres sont un moyen rapide d’accroître la qualité de vie des gens. »

Christian Kroll, fondateur d’Ecosia

Le pari d’Ecosia peut paraître fou pour certains, mais les actes prouvent que cela est possible. Dès que vous effectuez une recherche sur le moteur de recherche Ecosia, cela accroît votre participation à la plantation d’un arbre dans le monde. Avec une moyenne de 7,5 millions de requêtes effectuées par jour depuis le lancement du projet, l’équipe d’Ecosia est en train d’atteindre 1/16ème de la quantité d’arbres plantés en France par an (80 millions en 2015).

Étant donné que nous aimons effectuer quelques calculs de temps en temps au sein de l’équipe, nous vous avons calculés le nombre de requêtes nécessaires à la plantation d’un arbre. Crée en 2010, et avec une moyenne de 7,5 millions de recherches journalières et 4.900.000 arbres plantés à l’heure actuelle, la mise en terre d’un arbre nécessite 3.352 requêtes. Afin de dégrossir tout cela par un exemple très simple, si toutes les recherches pornographiques étaient effectuées sur Ecosia, 246.122 arbres seraient plantés tous les jours.

« Les résultats viennent de Bing, donc la qualité est bonne. »

Fátima González-Torres, responsable de communauté

Beaucoup n’adhèrent pas aux recherches sur Bing, le moteur de recherches de Microsoft. Malgré la réputation donnée par certains (et qui est totalement infondée), la qualité de ce moteur de recherche est excellente « même si (les résultats) ne sont pas forcément les mêmes que Google, qui a un algorithme, disons, plus concret », selon Fátima González-Torres, responsable de communauté.

L’équipe allemande ne s’arrête pas là puisque 80% de ses recettes publicitaires sont reversés sous forme de dons afin d’améliorer notre environnement. Rejoignez dès aujourd’hui l’aventure en effectuant vos recherches sur Ecosia.fr et participez à notre futur commun.

Partager sur
Share on Pinterest
Partagez cet article avec vos amis










Submit
KIOSK Onze - En novembre sur KIOSKMAGAZINE.FR