Article rédigé par

Publié le 13 Jan 2017

L’histoire prend de plus en plus d’ampleur, le collectif Care 2 vient de lancer une pétition à l’encontre du festival Coachella. Ce festival californien mondialement connu, et qui a fait la une de nombreux médias francophones suite à l’annonce de la programmation 2017, a attiré quasiment 200.000 personnes lors de sa précédente édition. « Pourquoi cette pétition ? » me diriez-vous. Phil Anschutz, le propriétaire du festival, est un homme aux moeurs bien particulières.

En effet, le riche homme d’affaires (dont la fortune est estimée à 7.8 milliards de dollars) est un fervent partisan à la cause de la droite fondamentaliste chrétienne. Dernièrement, de nombreuses informations circulaient quant à son implication au sein d’associations anti-gay, et cela a été mis en avant par sa participation financière envers le parti républicain (celui de Donal Trump). Hormis sa possible prise de position anti-gay, Philip serait également un fin partisan de l’inexistence des problèmes climatiques; un bel enfoiré en somme. Nos collègues de Rolling Stone ont pu échanger quelques mots avec lui: « les allégations publiées dans les médias récemment, appuyant que je suis anti-LGBTQ, ne sont rien d’autres que de la fake news, ce n’est que de la bêtise. (…) Je supporte sans équivoque les droits de tous, quelques soient leurs orientations sexuelles. »

En attendant, plus de 6600 personnes ont déjà signé la pétition, et ce chiffre tend à s’accroitre de manière exponentielle dans les heures à venir. Care 2 demande ainsi à Kendrick Lamar, Radiohead, et à Beyoncé, de verser l’entièreté de leur cachet à des associations LGBTQ et climate-friendly.

Partager sur
Share on Pinterest
Partagez cet article avec vos amis










Submit
KIOSK Onze - En novembre sur KIOSKMAGAZINE.FR