Article rédigé par

Publié le 22 Août 2016

Netflix s’est fait une grand réputation en matière de documentaire avec ses créations originales. Après Keith Richards et Glen Campbell, c’est au tour du DJ et directeur de label Steve Aoki de se faire tirer le portrait. I’ll sleep when I’m dead (Je dormirai quand je serai mort, sur le Netflix français), lève le voile sur l’histoire de Steve Aoki, fils de Hiroaki Aoki ( aka. Rocky Aoki) le fondateur de la chaîne américaine Benihana.

Je dormirai quand je serai mort - LOGO - Netflix - KIOSK Magazine

Organisateur de centaines de concerts dans un appartement de quarante-cinq mètres carrés, fondateur du label DIM MAK à 19 ans, DJ mondialement connu et reconnu, le documentaire retrace la vie de l’artiste le plus énergique de la planète. Je dormirai quand je serai mort, disponible dès maintenant sur Netflix !

Steve Aoki - Je dormirai quand je serai mort - Netflix - KIOSK Magazine Image 2

Steve Aoki - Je dormirai quand je serai mort - Netflix - KIOSK Magazine Image 1

© Copyright images – Netflix

Partager sur
Share on Pinterest
Partagez cet article avec vos amis










Submit
KIOSK Onze - En novembre sur KIOSKMAGAZINE.FR